Les troubles articulaires en naturopathie

Dès 35 ans, les articulations subissent les conséquences du vieillissement, comme la perte du collagène qui affecte tous les tissus conjonctifs. Cela se manifeste au niveau de la peau mais aussi :

  • des os : ils deviennent plus fragiles et cassables. Les extrémités osseuses peuvent également être le siège de lésions (fracture, fragilisation osseuse par un traitement, ostéoporose…) qui altéreront le fonctionnement même de l’articulation
  • des articulations : avec une perte du cartilage  et de la fonction articulaire entrainant de l’inconfort.

 

Le cartilage est souvent impliqué dans les douleurs rhumatismales, se renouvelant moins bien et sa qualité diminuant, il se dégrade plus vite qu’il se régénère.

Les lésions ligamenteuses (entorses, ruptures…) font parties des lésions articulaires les plus fréquentes. Les ligaments contenant des nerfs sont responsables de la transmission des signaux de la douleur

La membrane synoviale peut aussi être le siège d’une inflammation (arthrite inflammatoire, rhumatisme inflammatoire chronique ou polyarthrite rhumatoïde).

  •  des muscles : une perte progressive de masse musculaire et de force  due au vieillissement peut affecter l’équilibre, la démarche, la mobilité globale
  • des tendons : fragilisés, ils peuvent être plus prédisposés aux traumatismes et à l’inflammation (tendinites). Certains tendons sont plus sensibles : épaules,
  • biceps, talon, hanche…

 

D’autres facteurs viennent accélérer l’usure des articulations comme le sport intensif (voir les anciens rugbymen par exemple) ou les fortes contraintes sur les articulations.

Les troubles articulaires peuvent aussi survenir à tous les âges et peuvent avoir de multiples causes :

  •  vieillissement
  •  traumatismes : accident, chute, coup… (le corps ayant une mémoire)
  • inflammations
  • facteurs génétiques
  • surpoids et obésité
  • déréglement hormonal
  • sédentarité
  • séquelles de fractures…

 

En naturopathie, nous travaillons alors sur la gestion de l’acidité et la reminéralisation par le biais de l’alimentation mais pas que cela, la perméabilité intestinale, la gestion de l’inflammation et de la douleur et la gestion du stress.

La fascia-bioénergie vient en complément pour dénouer les tensions du corps causées par la douleur.

La relaxation thérapeutique sera également un bon outil de gestion de la douleur et du stress.

Les massages permettent également de dénouer les tensions corporelles et de ressentir un mieux-être ponctuel.

 

 

 

 

 

 

Les causes de l’acné hormonale

L’acné est un trouble cutané dermatologique, la plupart du temps chronique, caractérisé par l’apparition de lésions cutanées. Sa présence est étroitement liée aux fluctuations hormonales,

Lire l'article »